Investissement locatif

Présentation des points à vérifier pour votre futur investissement locatif

Optimum-credit.fr vous accompagne tout au long de votre projet immobilier gratuitement

Investissement locatif ? Avant sa réalisation, vous devez considérer quelques règles notamment bien choisir le patrimoine immobilier et vous informez sur l’intensité de la demande locative. Il vous est également conseillé de vous informer sur le coût du bien immobilier ou sur le savoir-faire du promoteur. Voici un guide qui vous aidera à mieux investir...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Choisissez bien votre patrimoine immobilier pour un investissement locatif

 

En tant que placement immobilier, l’investissement locatif exige certaines critères et spécificités. Si vous :

choisissez un logement destiné à une famille, il faut voir s’il y a ou non des établissements commerciaux et scolaires aux alentours

achetez un logement pour étudiant ou pour un jeune couple en zone urbaine, voyez si votre bien sera bien desservi par les transports publics. Il se peut que vos futurs locataires ne disposent pas de véhicules

Sachez qu’il est important de connaitre le milieu où se situe votre investissent locatif. Investissez en temps ou utilisez Google Earth pour cela. En effet, un logement à proximité d’un chemin de fer subira l’inconfort des bruits des trains. À l'opposé, une maison localisée à proximité  du futur Grand Paris sera un très bon investissement. Dans les régions de France autres que Paris, est considéré comme un bon placement, un logement localisé tout près de l'extension d'une autoroute, d'une station TGV ou de nouvelles installations d'entreprise.

Informez-vous sur l’intensité de la demande locative

 

Informez-vous sur ce point et sur le montant des loyers pratiqués dans la zone  de votre bien immobilier. N’hésitez pas à contacter une agence immobilière ou à vous faire aider par un site immobilier ou votre courtier Optimum crédit spécialiste en investissement locatif.

Informez-vous sur le coût de l’immeuble

 

Vous constaterez souvent que les immeubles neufs qui donnent droit à la défiscalisation sont plus onéreux. Votre immeuble n’est pas surévalué  si vous constatez un dépassement entre10 et 25% par rapport à l'ancien. Un taux supérieur prouvera une surévaluation. Pour être plus sûr, n’hésitez pas à contacter une agence immobilière ou à vous faire aider par un site immobilier.

Informez-vous sur le savoir-faire du promoteur

 

Demandez-lui s’il existe une garantie de bonne fin des travaux sous forme de caution bancaire qui garantira la bonne fin des travaux en cas de faiblesse du promoteur. Renseignez-vous également en ligne sur les opinions des consommateurs sur Internet sur les forums ou blogs. N’oubliez pas non plus de vérifier par des sites spécialisés sur le Web (comme société.com) la capacité financière du promoteur.

Favoriser un projet unique au lieu d’investir  dans un  ZAC (zone d'aménagement concerté).

 

Il faut savoir qu’en 2009, 60% des nouvelles habitations  ont été acquises en investissement locatif. Cela signifie que si votre investissent est localisé à côté une zone où s’accumulent d’autres projets locatifs, il est possible que les prix baissent durant la défiscalisation.

 

Renseignez-vous si le programme est destiné aux propriétaires en résidence principale

 

Les futurs propriétaires d'une résidence principale sont plus concernés au niveau de la copropriété et seront plus attentifs aux détails et au suivi de l'entretien de la résidence.

Veillez à ce qu’il n’y a pas une surévaluation des critères

 

Cela sera utile pour la simulation de votre projet effectuée par votre établissement de défiscalisation. Évaluez bien si :

le montant  inscrit dans votre simulation correspond au prix de la location moyenne réelle dans la zone où se situe votre projet. N’hésitez pas à prospecter les loyers pratiqués sur votre secteur par l’intermédiaire d’annonceurs en ligne

l’accroissement annuel de la valeur de votre patrimoine immobilier n'est pas surestimé. Une revalorisation de 1 % ou 1,5 % que 2,5 % ou 3 % est à favoriser.

Vos  charges locatives et de copropriété sont bien calculées

Les charges locatives dépendent de la dimension de votre investissement et des prestations proposées. Le gardiennage, la résidence médicalisée ou la piscine sont des critères qui alourdissent les dépenses. Par ailleurs, une partie des charges de copropriété peut être supportée par le locataire.

Pensez à une assurance pour investissement locatif

 

Cherchez l’assurance qui vous offrira les garanties correspondantes aux risques éventuels de votre projet (location impayée, absence de location…).

Investissement locatif          -          optimum-credit.fr          -          Investissement locatif          -          Bosquiel Patrimoine >ici<

Appel vocal