Le printemps des taux immobiliers

Le printemps des taux immobiliers

Le printemps des taux immobiliers.

Assurance prêt immobilier : conditions et bénéfices pour Vous.

L’ assurance prêt immobilier ou assurance emprunteur est un élément clef d’un crédit immobilier. Chère et complexe, elle est restée longtemps le monopole des Banques. Ainsi depuis quelques années  les  lois successives permettent le libre choix de son assurance ( loi Lagarde,  Hamon et  Sapin 2). Seule condition : que le contrat que l’emprunteur propose en substitution ai, au minimum, des garanties équivalentes au contrat  initial.

La loi Hamon permet de modifier l’assurance dans les 12 mois suivant la mise en place du prêt. La loi Sapin2 (amendement Bourquin)  permet depuis   janvier-2018, de changer l’assurance chaque année à date anniversaire.

Les modalités des lois indiquées doivent vous permettre d'obtenir :

- L’équivalence des garanties. (couverture au minimum égale au contrat actuel ou supérieure).

- Ainsi une réponse de la part de la Banque doit intervient dans un délai de 10 jours.

- De plus, le refus de la Banque doit, obligatoirement être motivé.

Ainsi, vous devez réaliser vos démarches dans les deux mois précédents l’échéance (code des assurances).

De fait, vous pouvez gagner de 50 à 60 % selon les cas. C’est pourquoi nous vous proposons un devis. Ainsi nous ferons une première estimation de votre gain futur.

Pour ce faire, nous avons besoin du tableau d’amortissement de votre prêt et de connaitre votre situation. ( état civil ,  profession, etc).

Nous intervenons en courtage crédit  sur  les acquisitions neuf et ancien, la renégociation des prêts existants et regroupement de crédit.

Une étude financière de votre situation ou de l’un de vos proches vous intéresse ? Nous sommes à votre disposition afin de vous aider dans votre projet et vous faire une proposition.

Faites une première simulation ici. Nous travaillons avec toutes les compagnies pour votre bénéfice.

Autre article sur le sujet ici. N'hésitez pas à prendre contact avec nos services pour réaliser Votre simulation complète au meilleur tarif.

Le printemps des taux immobiliers : Votre pouvoir d’achat augmente graduellement mais sûrement

Nous volons de records en records. Alors qu’on aurait pu craindre jusqu’à récemment que la baisse des taux immobiliers était endiguée, voire que certains établissements bancaires tentaient de les remonter progressivement, les taux immobiliers de crédit en France continuent leur décrue.

A titre d’exemple, en prenant le crédit à taux fixe sur 20 ans comme indicateur, on ne dépasse pas 2.94% hors assurance sur la France entière pour les meilleurs dossiers. Certaines régions vont bénéficier de conditions plus favorables encore, comme la région Rhône-Alpes dans son ensemble. On peut même localement trouver des  taux immobiliers encore meilleurs. Ainsi, à Marseille, championne de France des grandes villes, on peut descendre jusqu’à 2.64%. A Strasbourg, l’offre bancaire vous permettra d’obtenir jusqu’à 2.78% hors assurance ; elle se situera à 2.85% à Nantes. Lille se classe peu après dans cette Ligue 1 des taux. Si Paris, Nice et Lyon, en queue de peloton des villes majeures, présentent plutôt des taux à 3%, il s’agit toutefois de niveaux bas historiques.

On ne peut que s’en féliciter mais quelles sont les raisons de ce phénomène ?

Deux mots-clés sont à comprendre en la matière : concurrence et conjoncture.

Après quelques tergiversations quant à la stratégie de taux, les banques se livrent plus que jamais une concurrence acharnée, quoique particulièrement accentuée sur les « beaux » dossiers et sur certaines zones géographiques. Aucune  tendance à la hausse n’est à attendre sur ce front avant quelques temps.

La conjoncture économique est toujours morose et les chiffres récents du chômage sont malheureusement là pour le confirmer. « A quelque chose malheur est bon » pourrait nous rappeler le mulet de La Fontaine. Ainsi, une volonté de maintien de l’activité économique au moyen d’une politique monétaire souple  a incité la Banque Centrale Européenne à baisser violemment ses taux directeurs et à les maintenir très bas. Les états européens conduits - et cela est neuf - par l’Allemagne font même actuellement pression sur la BCE pour une nouvelle baisse. Enfin, notamment comparée à de nombreux états du Sud, la France apparait encore aux yeux des investisseurs internationaux comme un débiteur sûr auquel on prête à moyen/long terme à bas taux.  Là-encore, il est donc peu probable qu’une pression à la hausse des taux de crédit immobilier s’exerce dans un avenir proche.

Quels conseils pourrait-on donner sur cette base ?

- Si vous ne l'avez pas encore fait, renégociez votre crédit immobilier en cours. Votre courtier indépendant optimum-credit.fr vous aidera à juger du bien-fondé de votre renégociation de crédit immobilier et, surtout, à l'optimiser. Accès direct au formulaire en ligne ici.

Achetez votre bien immobilier et financez la avec les meilleurs taux immobiliers et donc avec les mensualités les plus adaptées. Négociez bien sûr votre bien au plus serré car les vendeurs deviennent nerveux face à des délais de vente qui s'allongent et à des amorces de baisse. En effet, votre pouvoir d'achat est sérieusement augmenté par l'effet des facteurs taux et prix : dans certaines villes, par rapport à l'année dernière à la même date, ce sont 15% de mètres carrés supplémentaires que vous pouvez vous offrir.

Faites jouer à plein la concurrence bancaire et les taux immobiliers grâce à votre courtier crédit indépendant optimum-crédit.fr et ses partenaires.

Tagged under:

Appel vocal