Prix immobiliers quelle direction ?

Prix immobiliers quelle direction ?

Taux des crédits immobiliers et des prix immobiliers.

 La direction des prix immobiliers : un frein ou une rupture de tendance ?

Jusqu’à récemment, les offices notariaux ainsi que les agents immobiliers annonçaient une tendance significativement baissière des prix immobiliers. De nombreux experts s’exprimaient, dans la presse ou sur les ondes, pour annoncer un éclatement à brève échéance de la bulle immobilière, avec des chutes de prix de l’ordre de 30% à attendre et une chute libre des volumes de vente.

Il est inutile de détailler les multiples variables conjoncturelles qui pourraient agir dans le sens d’une baisse tant des prix que du volume de transactions : économie en berne, chômage accru…

Pourtant, une enquête nationale effectuée auprès des notaires dresse un panorama plus mitigé de l’activité des mois de mars et avril, mesurée en termes de compromis de vente signés mais aussi d’évolution des prix immobiliers.

Alors, frémissement ou simple phénomène de freinage ?

Ainsi, près d’un cinquième des études notariales contactées lors de l’enquête, évoquent une activité en hausse sur mars-avril ; elles n’étaient qu’une sur sept lors des deux mois précédents. On notera un bémol car c’est essentiellement le bas de marché et ses petits prix immobiliers qui semblent bénéficier de cette embellie des ventes, ce segment semblant avoir profité de baisses de prix non négligeables déjà effectives. Au total, toutefois, l’ensemble du marché semble se fluidifier avec une augmentation, toujours selon les notaires, d’environ 10% des offres de biens.

De leur coté, les prix, certes après une baisse sérieuse, donneraient des signes de stabilisation relative voire d’augmentation marginale sur Paris.

Faut-il y voir une rupture nette de tendance ou l’effet mécanique mais réel de taux d’intérêt au plus bas historique dans le domaine du crédit immobilier?

A notre avis, si les taux d’emprunt devraient encore apporter pendant de nombreux mois un effet d’amortisseur des prix, les prix immobiliers devraient continuer à chuter, en pente douce et avec de fortes disparités régionales.

Les vendeurs potentiel pourraient donc avoir avantage à vendre dès que possible alors qu’on conseillerait à un acheteur de se lancer, tout en négociant fermement son acquisition sur la base d’une solide étude des conditions locales.

Faites votre demande de credit immobilier en utilisant notre formulaire en ligne et comparez les offres de prêt des banques.

optimum-credit.fr

Tagged under:

Appel vocal