Tendances de la construction neuve en Nord Pas-de-Calais

Tendances de la construction neuve en Nord Pas-de-Calais

Construction neuve Nord Pas de Calais

construction neuve : les tendances dans la Région Nord Pas-de-Calais

 

Ce n’est pas là une bonne nouvelle : le marché de la construction neuve marque résolument le pas sur les derniers mois. La dernière photographie sur l’ensemble de l’Hexagone, prise fin Janvier 2014, fait état d’une chute de plus de 9% par rapport  à la même époque l’année dernière. On se rapproche des plus bas niveaux sur 10 ans en excédant à peine 85.000 logements sur trois mois et, malheureusement, le rythme nécessaire de 500.000 mises en chantier par an s’éloigne toujours plus.

De manière plus prospective, l’octroi de permis de construire, en chute de 18%, n’augure rien de bon non plus. En particulier, la maison individuelle est en chute libre, présentant plus d’un tiers de baisse des permis. Le logement collectif subit près de 20% de correction. Signe des temps, les seules embellies concernent le logement étudiant et surtout la résidence senior.

Si l’Aquitaine et, dans une moindre mesure, Paris échappent au marasme, les départements du Nord et du Pas-de-Calais subissent cette tendance générale sur la construction neuve. Les professionnels sont en outre assez pessimistes pour l’avenir.

Or, les études INSEE-DREAL montrent que la Région Nord va présenter un grand besoin de logements neufs à l’horizon 2030. En effet, le parc de logements qui y vieillit et la hausse constante du nombre de ménages, ce malgré une croissance faible de la population, vont entrainer une nécessaire construction de l’ordre de 17.000 logements par an.Demande en ligne.

Dans ce cadre, quelles devraient être les orientations du marché immobilier dans les villes du Nord comme : Lille, Roubaix, Tourcoing, Douai, Cambrai, Valenciennes, Seclin, Villeneuve-d’Ascq, Marcq-en-Barœul, Wattignies, Haubourdin, Lomme, Loos, Lambersart, Mons-en-Barœul, Linselles, Croix, Mouvaux, Bondues, Comines, Roncq, Halluin, Armentières, Bailleul, Hazebrouck, Dunkerque, Gravelines et leurs environs et du Pas-de-Calais comme : Arras, Lens, Béthune, Hénin-Beaumont, Calais, Saint-Omer, Boulogne-sur-Mer, Berck et leurs environs ?

Dans un marché national en berne, les prix ont relativement résisté en agglomération lilloise proche grâce à son caractère de bassin d’emplois dense ; un peu moins quand on s’en éloigne et encore moins en zone rurale. L’absence d’amélioration notable de la conjoncture économique, couplée à une potentielle hausse des taux d’emprunt, peu significative jusqu’à présent, pourrait avoir raison de cette résistance dans un horizon court-moyen terme. Toutefois, sur longue période, le déficit désormais chronique de mises en chantier, et donc une offre insuffisante face à une demande structurelle croissante, devrait limiter l’ampleur d’une éventuelle correction et même favoriser une stabilité ou une remontée quand la conjoncture économique se sera normalisée.

N’hésitez pas à contacter optimum-credit.fr en complétant le formulaire de demande de credit immobilier en ligne ou pour dialoguer avec un conseiller indépendant à même de vous orienter dans toute acquisition ou construction neuve dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Etat du marche de la construction neuve en région Nord et Pas-de-Calais.

Tagged under: