Les prets à taux révisable

Les prets à taux révisable.

Le pret à taux révisable est un type de crédit immobilier dont le taux variera de façon périodique au regard de l’évolution d’un indice de référence. Souvent, l’indice utilisé est l’Euribor, le tarif pratiqué par les banques sur le marché financier pour se prêter de l’argent sur de courtes durées. De façon générale, la révision du taux de votre emprunt interviendra au moment de la date anniversaire de sa souscription.

Le taux de ce type de prêt dépendra également de votre situation personnelle : plus votre situation est solide, plus vous avez de chances d’avoir un taux intéressant. La stabilité de vos revenus et de votre emploi, votre aptitude à épargner, la qualité du bien acheté vont ainsi être déterminantes pour souscrire un pret à taux révisable.

En plus de l’indice Euribor, les établissements bancaires prendront une marge qui se situe entre 1 et 3 %. Plus vos ressources sont importantes, moins la banque prend de marge, ce qui abaisse le taux appliqué.

L’avantage du pret à taux révisable est qu’il bénéficie d’un taux moins élevé qu’un prêt à taux fixe. De même, en cas de baisse des taux sur le marché, vous pouvez en bénéficier pour vos mensualités. En cas de remboursement anticipé, il n’existe pas de pénalité (ou sont très limitées).

Toutefois, la souscription à un pret à taux révisable comporte un risque certain. Le fait d’être tributaire de la fluctuation des taux sur le marché peut  sensiblement modifier le coût de votre emprunt. Le risque est de vous trouver en situation d’impayés dans le cas où vous ne disposez pas des ressources financières nécessaires pour combler la différence en cas de hausse des mensualités(bien que les contrats prévoient, en général, des garde fous comme la limitation de l’augmentation de l’échéance d’une année sur l’autre).

Pour opter pour un prêt de ce genre, il faut donc :

  • Éviter d’y avoir recours pour l’achat de votre logement principal (sauf exception),
  • Disposer d’un crédit sur un court terme (moins de 12 ans),
  • Prévoir un budget supplémentaire pour pouvoir supporter le paiement de vos mensualités en cas d’augmentation du taux
  • Prévoir expressément dans votre convention de crédit la possibilité de basculer vers un emprunt à taux fixe en cas de forte augmentation des taux,
  • Prévoir une opération sur le long terme qui ne présente pas trop de risques, comme l’achat d’une résidence secondaire.

De même, pour pallier ce défaut de sécurité, il existe un nombre croissant d’alternatives mises en place par les banques dont le prêt capé ou avec couverture. Celui-ci permet de se protéger en cas de forte hausse des taux.

Le principe de la révision périodique du taux demeure, mais celle-ci ne doit  pas excéder entre 1 et 3 % du taux initial. Ce plafond est déterminé dans le contrat de prêt ce qui instaure une certaine prévisibilité et donc plus de sécurité dans vos remboursements. Toutefois, le taux initial appliqué sera plus élevé en général un point en plus que sur un contrat à taux variable sans couverture.

Je fais ma demande de financement en ligne > ICI <

Article sur le sujet >ici<

Facebook Iconfacebook like buttonTwitter Icontwitter follow buttonGoogle+