Hypothèque conventionnelle ou privilège de prêteur de deniers ?

Hypothèque conventionnelle ou privilège de prêteur de deniers : Chaque garantie à sa particularité :

 

 

 

  • En termes de coût : en raison de la taxe de publicité foncière, l’hypothèque conventionnelle est plus chère qu’un privilège de prêteur de deniers,
  • En termes de priorité au moment du remboursement : dans le cadre d’une hypothèque, la priorité dans le rang des créanciers hypothécaires est déterminée par la date d’inscription (on parle alors d’hypothèque de 1er rang puis de second rang et ainsi de suite). Pour le privilège de prêteur de deniers, celle-ci prend effet au moment de l’acquisition et au déblocage des fonds par la banque. En règle générale, le privilège de prêteur de deniers est utilisé pour les achats sans travaux et l’hypothèque pour les constructions ou travaux complémentaires.
  • Au niveau du bien : seul un bien qui existe déjà peut faire l’objet du privilège du prêteur. Il ne concerne donc pas les biens en état futur d’achèvement. Cette limitation n’existe pas pour les hypothèques.

Ainsi, tout dépend du bien que vous souhaitez apporter en garantie. Il est évident que si le bien est déjà achevé, le privilège du prêteur de deniers est la solution la plus économique et généralement retenue par les banques ou organismes de crédit immobilier.

Il faut savoir que l’inscription de l’hypothèque ou du privilège s’éteint automatiquement deux ans après le paiement de la dernière échéance du prêt immobilier. Néanmoins, en cas de défaut de remboursement pendant cette période, le créancier (l’organisme de crédit ou bancaire) peut toujours saisir le bien même en cas de changement de propriétaire. Ainsi, si vous mettez votre bien en vente durant ce laps de temps, pensez à protéger l’acheteur en procédant à la mainlevée de l’hypothèque ou du privilège.

La frais de mainlevée s’effectue auprès du notaire ou de la conservation des hypothèques. Les frais, payables par le vendeur, s’élèvent à 1 % du coût du prêt.

Hypothèque conventionnelle ou privilège de prêteur de deniers.

Facebook Iconfacebook like buttonTwitter Icontwitter follow buttonGoogle+