Assurance deces invalidite

ASSURANCE DECES INVALIDITE

L’ assurance deces invalidite est une des conditions exigées par l’organisme financier pour l’octroi d’un crédit immobilier. Elle fait partie intégrante du dossier de demande de crédit et se substitue à  l’emprunteur en cas d’invalidité permanente ou de décès.

Demandez un devis d’assurance prêt

Avant la souscription à l’assurance deces invalidite

Une assurance temporaire décès est conditionnée par la réalisation de plusieurs analyses médicales comme l’analyse sanguine ou le bilan de santé par exemple. Les banques ne doivent avoir une garantie que lorsque leur emprunteur est solvable et crédible.

Souscrire cette formule est conditionné par un questionnaire prouvant la bonne santé de l’emprunteur. En octroyant une importante somme d’argent, les banques courent un maximum de risques, car l’emprunteur peut subir les aléas de la vie (incapacités, décès). Il est primordial de répondre à ce questionnaire sans mauvaise foi, car les sanctions sont lourdes comme la nullité du contrat ou la réduction des indemnités.

Demandez un devis d’assurance prêt

Le contrat d’assurance deces invalidite

Afin d’octroyer un crédit immobilier, bénéficier d’une assurance décès invalidité est une condition primordiale. Dans ce type de contrat d’assurance, l’assureur propose en général trois garanties :

  • la garantie décès
  • l’invalidité absolue et définitive et incapacité temporaire
  • Certaines compagnies d’assurance intègrent les délais de carence, c’est-à-dire les délais de non-activité de l’emprunteur.

L’offre est souscrite auprès d’une banque assurance. Néanmoins, avec l’ouverture de nombreuses compagnies d’assurance, ces prêteurs acceptent les contrats souscrits auprès d’une assurance mère grâce à la délégation d’assurances. Le choix d’un organisme assurantiel dépend du client, en fonction du prix et des prestations proposées.

Demandez un devis d’assurance prêt

Le calcul des cotisations d’une assurance deces invalidite

En règle générale, les assureurs calculent la cotisation en fonction du montant du prêt communément appelé capital. Afin de réaliser son projet immobilier, emprunter auprès d’une banque est nécessaire pour ceux qui n’ont pas assez de ressources. La cotisation se déduit soit sur le capital initial ou sur le capital restant dû.

En ce qui concerne la cotisation selon le capital initial, la somme à payer reste stable tout au long de la durée du crédit. Le client a à payer entre 0,18% et 0,45% du montant du prêt. L’autre type de cotisation est celui calculé en fonction du capital restant dû. La prime d’assurance à payer est proportionnelle au capital et diminue tout au long de la durée du prêt. Certains organismes d’assurance proposent entre 0,09% et 0,52% du montant de l’emprunt par exemple.

Demandez un devis d’assurance prêt